FR / VL

Glossaire

  • A-D
  • E-H
  • I-L
  • M-P
  • Q-T
  • U-Z

A

Aberration optique

On parle d'aberration optique lorsqu'un système optique déforme les images, parce que les rayons lumineux issus d’un point-objet ne forment pas un point-image parfait. Tous les verres progressifs présentent ces variations indésirables dans les parties latérales du verre.

Accommodation

Capacité du cristallin à se bomber en fonction des distances, afin de restituer une image nette.

Acuité visuelle

Capacité de l'oeil à discerner les détails d’un objet. Un oeil normal moyen est capable de discerner un angle d’une minute d’arc (1/60e de degré).

Addition optique

La puissance optique d’un verre nécessaire à la vision de près qui s’ajoute à la vision de loin.

Amblyopie

L’amblyopie ou « syndrome de l’oeil paresseux » est une diminution de l’acuité visuelle. Il n’est pas possible de la corriger par le port de lunettes. L’amblyopie est synonyme de basse vision.

Astigmatisme

Anomalie due, le plus souvent, à une irrégularité de courbure de la cornée donnant une vision déformée des objets.

B

Bâtonnets

Minces cellules cylindriques photosensibles, situées dans la rétine, mais incapables de distinguer les couleurs. Très sensibles, elles assurent la vision dans les lieux très faiblement éclairés. Le bâtonnet rétinien constitue l'extension externe de la cellule à bâtonnet, qui est un neurone situé dans la rétine.

C

Cataracte

Opacification du cristallin nécessitant son extraction et son remplacement, le plus souvent, par une lentille intraoculaire (un implant). Les cataractes peuvent être traumatiques ou héréditaires.

Convergence / Divergence

Mouvement coordonné des deux yeux vers l’intérieur / l’extérieur, afin de « viser » conjointement l’objet regardé.

Cornée

Partie antérieure, transparente, du globe oculaire, en forme de calotte sphérique un peu saillante. Elle joue un rôle optique important car c’est elle qui, avec le cristallin, assure la mise au point des images sur la rétine.

Correction optique

Combinaison des courbes des faces antérieures et postérieures d'un verre manufacturé. Cette correction se mesure en dioptries.

Cristallin

Lentille optique de forme biconvexe et transparente située en arrière de la pupille. Le cristallin réfracte la lumière sur la rétine où se forment les images. Son vieillissement est à l’origine de la presbytie.

Crizal

Crizal est une marque de traitements pour verres optiques fabriqués par Essilor International. Ces produits ont été créés afin d'accroître la transparence des verres et obtenir un contraste visuel optimal. En plus d’être antireflets, les verres Crizal résistent à la salissure et aux rayures, et ils repoussent la poussière et l’eau.

Cécité

Qualifie l'état d’une personne aveugle, c’est-à-dire, d'une personne privée de toute sensation visuelle.

Cônes

Neurones logés dans la rétine dont l’extrémité photoréceptrice est de forme conique et permet la vision centrale et la vision des couleurs.

D

Dioptrie

Système optique d’une distance focale de 1 m. C’est en dioptrie que l’on mesure le défaut de réfraction (insuffisance visuelle).

Diplopie

Situation dans laquelle un objet apparaît comme dédoublé.

Distorsion

Déformation d’un système optique d’où résulte une image qui n’est pas conforme à la réalité de la forme de l’objet.

DMLA

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est une maladie qui détériore la macula, partie centrale de la rétine, entraînant ainsi la perte de la vision centrale et ne laissant intacte que la vision périphérique ou latérale. La personne atteinte commence à moins bien distinguer les couleurs et à percevoir les lignes droites déformées.

E

Ecart pupillaire (EP)

Distance entre les centres des pupilles de chaque oeil. La mesure de l’écart pupillaire est utilisée pour assurer le bon positionnement du verre par rapport au centre de chaque oeil. C’est une mesure essentielle à la prescription de verres progressifs.

Effet de prisme

Déviation d’un rayon lumineux induite par un verre ophtalmique quand les yeux regardent dans diverses directions (excepté à travers le centre optique). Dans le cas d’un verre progressif, les caractéristiques de cette déviation sont plus complexes en raison de la puissance variable du verre. L’effet prismatique en chaque point du verre influe, dans la zone de vision centrale, sur la stratégie oculomotrice du patient.

Emmétropie

Vision nette et confortable de loin comme de près. Il s’agit du contraire de l’amétropie.

F

Fatigue visuelle

La fatigue visuelle se caractérise par des picotements, des tiraillements des yeux, une vue brouillée et des maux de tête, le plus souvent en fin de journée.

Fovéa

Petite dépression de 2 mm de diamètre dans la partie centrale de la macula et située à proximité de l’axe optique de l’œil. La fovéa contient environ 50 000 cônes.

G

Glaucome

Augmentation de la pression intraoculaire entraînant, si elle n'est pas traitée, une atteinte irréversible du nerf optique et de la rétine, ainsi qu’une altération du champ visuel - c’est-à-dire une diminution de l'acuité visuelle accompagnée, éventuellement, de maux de tête et de douleurs oculaires.

Globe oculaire

Organe récepteur de la vision de forme sphérique et d’environ 25 mm de diamètre lorsque l’œil est emmétrope (sans défaut de vision). Les trois enveloppes qui la composent sont la sclérotique, l’uvée et la rétine. Il contient le corps vitré, le cristallin et l'humeur aqueuse.

H

Hauteur de montage

Distance entre le centre mesuré de la pupille et la limite inférieure de la monture choisie par le patient.

Humeur aqueuse

Liquide transparent, chargé avec le corps vitré ou l'humeur vitrée, de maintenir la pression et la forme du globe oculaire.

Hypermétropie

L’hypermétropie est un trouble de la vue. Dans ce cas, l'œil est trop court et/ou insuffisamment puissant. L’image se forme en arrière de la rétine, et cela explique pourquoi l’hypermétrope voit mieux de loin que de près. Lorsque l'hypermétropie est légère, la personne voit correctement de loin, en compensant son hypermétropie par l’accommodation. En cas de forte hypermétropie, la compensation par accommodation devient impossible. C’est le contraire de la myopie.

I

Indice de refraction

Permet de caractériser la capacité d’un matériau optique transparent à dévier la lumière et à générer une correction optique. Plus l’indice est élevé pour une même correction, plus le verre est mince.

Iris

Membrane circulaire délimitant la pupille. L'iris joue le rôle d’un diaphragme : il se contracte en fonction de l’intensité lumineuse. La pigmentation de l’iris détermine la couleur des yeux.

J

Janus (Prix)

Prix de design officiel parrainé par le ministre de l’Industrie et du Commerce Extérieur français. Ce prix est reconnu par les professionnels et fait référence dans le monde du design. Il existe plusieurs catégories de Janus : le Janus de la Santé, de l’Etudiant, du Commerce et de la Cité.

Jewel

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec vitae vehicula nibh. Maecenas tincidunt ante velit, in mollis libero porttitor et. Aenean lacinia nisl scelerisque, ornare neque facilisis, adipiscing metus. Pellentesque sollicitudin elit eget tellus lobortis, nec imperdiet sem ornare. Vivamus commodo enim fermentum nisl vehicula volutpat. Vestibulum at nibh ut risus placerat tincidunt. Nullam at arcu sed turpis rhoncus volutpat id eu enim. Mauris vulputate sagittis ullamcorper. Vestibulum mattis sem ac odio mattis rhoncus. Vivamus vitae dolor elementum, dapibus neque id, egestas eros. Aenean imperdiet accumsan hendrerit. Quisque sollicitudin lobortis nunc, id dignissim odio molestie nec.

L

Laboratoires de prescription

Unités de production au sein desquelles les verres semi-finis sont transformés en verres finis pour obtenir des verres conformes aux caractéristiques précises de la commande. Ce travail « sur mesure » permet de répondre au très grand nombre de combinaisons optiques existantes, notamment pour la correction de la presbytie. Les laboratoires réalisent le surfaçage (meulage et polissage) des verres, ainsi que l’ensemble des traitements (coloration, anti-rayures, antireflet, antisalissure, etc.).

Lentilles de contact

Lentilles en plastique ayant fait l'objet de calculs spécifiques en fonction des yeux de chaque patient. Celles-ci viennent flotter sur le film lacrymal de la cornée pour corriger l'acuité visuelle. Il existe deux catégories de lentilles de contact : les lentilles souples et les lentilles rigides.

Lumière polarisée

La lumière polarisée est une lumière intense due à la réflexion des rayons du soleil sur une surface lisse et horizontale et qui cause un fort éblouissement, ce qui est particulièrement fréquent dans les zones où la lumière du soleil est fortement réfléchie (mer, montagne, route, etc.).

M

Macula

Portion de la rétine située dans la partie centrale de la rétine. La macula est composée uniquement de cônes directement exposés aux rayons lumineux. C'est elle qui assure la précision de la vision indispensable à la lecture ou à la reconnaissance des détails. Il s’agit de la zone d’activité maximale de l'œil.

Matériau

Les verres correcteurs sont le plus souvent fabriqués à partir de verre organique ou minéral. Les verres organiques sont divisés en deux catégories : les thermodurcissables et les thermoplastiques (polycarbonate). Les propriétés de ces matériaux sont un indice de réfraction élevé assortis de plusieurs avantages, dont la minceur, la transparence, la légèreté, la protection contre les rayons ultraviolets et la résistance aux chocs.

Monomère

Matériau de base servant à la production des verres organiques.

Myopie

La myopie est un défaut de vision dû à un œil trop puissant ou trop long. Comme l’image se forme en avant de la rétine, le myope voit mal de loin, mais bien de près.

N

Nerf optique

Cordon cylindrique de 5 mm de diamètre et de 35 à 55 mm de long reliant la rétine de chaque œil au cerveau, auquel il transmet les images à l’aide d’influx nerveux.

Nystagmus

Mouvement répétitif et involontaire de l’œil, dont la direction, l’amplitude et la fréquence sont invariables.

O

Ophtalmologue

Médecin spécialisé dans le traitement des maladies et des affections oculaires, ainsi que dans la correction des défauts de la vision. Il peut également pratiquer des chirurgies correctrices.

Opticien

Professionnel qui conçoit et adapte les paires de lunettes selon les mesures propres à chaque porteur.

Optométriste

Professionnel de la vue qui dispense les examens de réfraction dans la plupart des pays anglo-saxons ; il ne s’occupe ni de pathologies ni de chirurgie.

Orthoptie

Branche de l’ophtalmologie traitant les défauts de la vue par des séances de rééducation et d’entraînement de l’œil. L’orthoptie est une profession paramédicale exercée par un auxiliaire médical, l’orthoptiste.

P

Photochromique

Qualité d'un verre organique ou minéral présentant la particularité de s'assombrir ou de s'éclaircir en fonction de l'intensité lumineuse.

Polycarbonate

Matériau caractérisé par son exceptionnelle légèreté et sa résistance aux chocs. Son indice de réfraction élevé permet la production de verres extrêmement légers et minces. Il filtre 100 % des rayons UV et résiste aux rayures grâce à son vernis durcisseur. Ce matériau est issu de l’industrie du disque compact (CD).

Presbytie

Trouble de la vue dû au vieillissement du cristallin qui, avec le temps, perd de sa souplesse et s'épaissit. À mesure que le cristallin se rigidifie, il change moins facilement de forme et la vision de près du patient se dégrade. À partir de la quarantaine, nul n’échappe à la presbytie.

Puissance optique

Elle définit la capacité des verres ou des lentilles de contact à corriger un défaut visuel et se mesure en dioptries.

Pupille

Ouverture centrale de l’iris, par laquelle les rayons lumineux pénètrent dans l’œil. Son diamètre varie en fonction de l'intensité lumineuse ambiante.

R

Réfraction

Changement d'orientation d’un rayonnement déterminé par les variations de la vitesse de propagation. Terme utilisé pour décrire l’examen optique.

Réfractomètre

Appareil destiné à la mesure automatique de la réfraction de l’œil.

Rétine

Membrane photosensible au fond de l’œil sur laquelle se forment les images des objets et qui transmet les informations au cerveau. Cette membrane hypersensible joue un rôle essentiel dans la perception de la lumière, des couleurs, des détails, des formes et du mouvement.

S

SILMO

Salon mondial de l’optique et de la lunetterie organisé à Paris une fois par an en automne. Lors de cet événement, des récompenses sont remises aux meilleurs produits dans 5 catégories, dont les verres correcteurs et les instruments d’optique.

Strabisme

Trouble de la vue lié à un défaut de parallélisme des axes visuels. Une détection précoce chez l’enfant est indispensable afin d’éviter tout risque d’amblyopie. Il existe trois formes de strabismes : convergent (ésotropie), également appelé « loucherie » ; divergent ou exotropie ; vertical, qui se caractérise par un défaut d’alignement des yeux.

Surface optique ou design

Surface sur laquelle se produit soit une réflexion, soit une réfraction de la lumière. La surface optique donne la correction optique au matériau. Il existe un nombre quasiment infini de surfaces optiques : elles peuvent être unifocales, bifocales ou progressives.

Surface traitée

Surface optique en verre que l’on a revêtue d’une ou plusieurs couches transparentes minces en vue de protéger le verre et de réduire les pertes par réflexion et les images parasites.

Swim Effect

Beaucoup de personnes éprouvent des difficultés à s’adapter aux différentes puissances optiques des verres progressifs. Si le patient n’est pas habitué aux multiples changements de puissance optique, les verres progressifs peuvent le rendre nauséeux et lui donner de vertige. L’autre inconvénient de ces verres est que la vision périphérique peut-être légèrement altérée par les changements qui se produisent au niveau des bords. On appelle souvent cette distorsion visuelle « effet de tangage ».

T

Tension intraoculaire

La tension intraoculaire résulte de la pression exercée par le fluide à l’intérieur du globe oculaire et qui en maintient les parois tendues.

Traitements

Plusieurs types de traitements peuvent être appliqués sur les verres correcteurs après surfaçage. La technique de traitement diffère selon l’objet : résistant aux rayures, antireflet, polarisation, coloration, antistatique, antisalissure.

U

Usines de production

Les usines produisent en grande série des verres finis (principalement unifocaux) et des verres semi-finis.

V

Varilux

Varilux est une marque déposée appartenant à Essilor International. Inventé par Bernard Maitenaz, Varilux est le nom commercial du premier verre progressif pour la correction de la presbytie assorti d'une triple correction pour son porteur : pour la vision de près, la vision intermédiaire et la vision de loin. Le premier verre Varilux a été commercialisé en 1959.

Verre bifocal

Verre comportant deux foyers, dit 'à double foyer'.

Verres bifocaux

Verres correcteurs conçus pour corriger les cas de presbytie. Le segment de la partie inférieure du verre permet de voir de près et le reste du verre de loin. Soit la raison pour laquelle ce type de verres comporte deux foyers.

Verres correcteurs

Les verres correcteurs permettent de corriger les troubles de la vue. Les verres correcteurs sont la combinaison d’un matériau, de surfaces optiques et de traitements.

Verres demi-lune

Verre pour la vision rapprochée seulement et dont la forme est à peu près celle d’un demi verre inférieur.

Verres finis et verres semi-finis

Les laboratoires de prescription transforment les verres semi-finis en verres finis par le biais de processus de surfaçage, de coloration, de traitements antireflet et de taillage et montage. Dans tous les cas, la face antérieure est réalisée en usine et la face arrière surfacée à la demande.

Verres mi-distance

Les verres mi-distance sont destinés aux presbytes ; ces verres sont conçus pour une vision de près, mais avec une profondeur de champ accrue.

Verres minéraux

Les verres minéraux se composent de silice et d'une combinaison de plusieurs oxydes différents fusionnés à haute température. Ils résistent aux rayures note et à l’abrasion et peuvent être 'photochromiques'. Ils sont lourds et cassants, mais comportent l’avantage de résister aux rayures.

Verres polarisants

Un verre polarisant est un verre solaire ayant la particularité de non seulement réduire la lumière vive du soleil – comme le font les verres solaires teintés classiques –, mais également de filtrer la lumière dite polarisée. Le verre polarisant élimine l'éblouissement grâce à un filtre inséré dans le verre, lequel absorbe la lumière réfléchie à la manière d’un store vénitien. Il en résulte une plus grande clarté de vision, une meilleure perception des couleurs et un plus grand confort visuel.

Verres progressifs

Verre destiné à la correction de la presbytie dont la puissance évolue de manière graduelle entre la partie supérieure destinée à la vision de loin et la partie inférieure, destinée à la vision de près. Il n’y a pas de rupture optique.

Verres unifocaux

Verres simples foyers utilisés pour la correction des amétropies. Ils peuvent être utilisés pour la correction de la presbytie, mais s'ils permettent la vision de près, ils brouillent la vision de loin. La puissance optique est distribuée également sur toute la surface du verre.

Vision de loin

Vision d’objets situés à l'infini ou, plus communément, à une distance de 5 ou 6 mètres.

Vision de près

Vision d'objets situés à une distance de l’œil (ou de la surface du verre) comprise entre 25 et 50 cm. 40 et 33 cm sont un bon compromis pour délimiter la zone de lecture des verres progressifs.

Vision intermédiaire

Vision des objets situés à une distance de l’œil comprise entre 40 cm et 1,5 m environ.

Vision périphérique

Vision qui résulte de la stimulation de la zone rétinienne située en dehors de la fovéa ou de la macula.

X

Xperio®

Xperio® est une marque déposée qualifiant les verres solaires polarisants fabriqués conformément aux normes de qualité très strictes requises par Essilor pour la fabrication de ses verres. Les verres polarisés Xperio® éliminent les reflets éblouissants résultant de la réflexion de la lumière sur les surfaces lisses et planes que l'on appelle également "lumière polarisée". Les verres polarisés Xperio offrent une meilleure clarté de la vision, une perception plus fidèle des couleurs et un confort visuel adapté à toutes les activités de plein air. Toutes les lentilles Xperio® offrent 100 % de protection contre les UVA / UVB.

  • A-D
  • E-H
  • I-L
  • M-P
  • Q-T
  • U-Z