FR / NL
SB_Intro1_AAV_howlenses-work_1104x412_lenses-NEW.jpg SB_Intro1_AAV_howlenses-work_1104x412_lenses_M.jpg

Comprendre le
fonctionnement
des verres

Les verres se caractérisent par trois aspects : surface, matériau et technologie. Votre opticien peut vous recommander la meilleure combinaison au vu de vos besoins.

De quoi est fait
un verre?

Un verre se compose de trois éléments

CB_AC_Item1_528x241_-Howlenseswork_lense2.jpg Design ou surface - Les verres sont conçus pour rencontrer les besoins optiques de ceux qui les portent, que ce soit pour la vue de loin, la vision intermédiaire ou de près. Les verres peuvent être unifocaux, conçus pour la lecture, bifocaux, trifocaux, progressifs ou encore conçus pour le travail à l'écran.

Technologies des verres - Ces technologies sont utilisées sur une des faces du verre ou les deux afin d'améliorer les caractéristiques de conception du verre et les propriétés du matériau. Le traitement peut prolonger sa longévité et améliorer la clarté de la vision. Il existe des verres photochromiquespolarisés, antirefletsantirayures et antisalissures et des traitements antipoussières, antibuées ou hydrofuges.

Matériau - L'apparence, le poids et la résistance de vos lunettes dépendent du matériau, s'il est en organique, en polycarbonate, en organique à indice élevé ou en verre minéral.

SB_VT1_AAV_BlurredVision_740-x-616_glasses_NEW.jpg

Verres
correcteurs

Normalement, les rayons lumineux s'infléchissent -ils se réfractent, en fait- uniformément pour se concentrer sur une petite zone de la rétine, ce qui permet l'obtention d'une image claire.Mais chez les personnes souffrant de défauts réfractifs comme la myopie, l'hypermétropie et l'astigmatisme,  la lumière ne se concentre pas correctement sur cette zone de la rétine.  Le rôles des verres correcteurs est de rectifier la réfraction de la lumière, pour qu'elle se fasse sur la rétine et de permettre aux porteurs des verres de voir clairement.

Des verres adaptés
à chaque affection oculaire

Des verres différents sont nécessaires selon les différentes affections oculaires

Astigmatisme - La cornée de l'œil est de forme ovale plutôt que ronde si bien que la lumière ne se réfléchit pas de manière "uniforme" sur la rétine, du coup, les objets apparaissent déformés. L'astigmatisme peut conduire à la myopie, à l'hypermétropie ou les deux. Pour corriger la vision des astigmates, la solution consiste à employer des verres cylindriques. 

Hypermétropie - Les rayons lumineux se concentrent à l'arrière de la rétine, du coup, les objets apparaissent flous quelle que soit la plage focale, mais a fortiori les objets proches. Dans ce cas, une puissance (dioptrie) positive est nécessaire. Le verre est convexe donc plus épais au centre et plus mince au bord, pour infléchir les rayons vers l'intérieur, afin de permettre à la lumière de se concentrer au bon endroit sur la rétine et ainsi corriger la vision.

Myopie - Les rayons lumineux ne vont pas assez loin et sont concentrés en avant de la rétine si bien que les objets éloignés apparaissent flous. La dioptrie des verres utiles pour corriger ce problème est négative. Elle est concave (plus épaisse au bord, plus mince au centre), et ce afin d'infléchir les rayons vers l'extérieur, ce qui permet à la lumière de se concentrer au bon endroit pour corriger la vision.

SB_Tip_248-x-260_tip_icon_magicwand.jpg

! TIPS

Lorsque vous choisissez vos verres...

La conception et le matériau des verres, ainsi que le revêtement dont ils sont pourvus affecteront l'aspect général de vos lunettes. Chacun de ces trois composants aura une incidence sur le choix des montures et l'apparence finale de vos verres. Demandez à votre opticien quelles options sont envisageables pour obtenir les verres les plus performants.

Trouver un opticien

Un opticien près de chez vous