Coronavirus 7 min. de lecture

Comment le COVID-19 affecte-t-il nos yeux ?

Partager sur

La lutte pour ralentir la propagation du nouveau coronavirus procède d'un effort mondial. Du nord au sud et d’est en ouest, les populations y participent en respectant la distanciation sociale, une bonne hygiène respiratoire et de bonnes techniques de lavage des mains.

Nous en apprenons tous les jours sur le Covid-19..

Le coronavirus se propage principalement par inhalation, mais saviez-vous qu'il peut également être contracté par les yeux ?

Chaque jour, nous en apprenons un peu plus sur cette maladie et sur ce que nous pouvons faire pour nous protéger et protéger les autres.

 

Qu’est-ce qu'un coronavirus ?

Un coronavirus fait partie d’une famille de sept types de virus connus. Le nouveau coronavirus provoque une maladie respiratoire connue sous le nom de COVID-19. Le SRAS et le MERS, également à l’origine d’épidémies, sont aussi des formes de coronavirus.

Les symptômes du coronavirus vont des plus légers aux plus graves. Si le nouveau coronavirus peut se traduire par un simple rhume, il peut évoluer sous une forme potentiellement mortelle et nécessiter une hospitalisation. Il peut également ne générer aucun symptôme, tout en restant contagieux, ce qui rend la distanciation sociale encore plus importante.

Les cas graves sont le plus souvent observés chez les patients de plus de 65 ans et ceux dont le système immunitaire est affaibli ou qui souffrent de certaines affections sous-jacentes. Bien que moins fréquente, l’hospitalisation est toujours possible pour les patients de tous âges, il est donc important de toujours faire preuve de prudence.

 

Le COVID-19 peut-il provoquer des symptômes oculaires ?

Bien que peu fréquente, la conjonctivite semble être l’un des symptômes possibles du COVID-19. La conjonctivite peut provoquer une irritation des yeux, une rougeur, des démangeaisons, un écoulement voire des croûtes autour des yeux.

Sur près de 56 000 cas documentés en Chine, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) rapporte que la conjonctivite a été constatée comme symptôme chez 0,8 % des patients atteints du COVID-19.

Cependant, des affections plus courantes comme le rhume ou la grippe peuvent également s'accompagner de conjonctivite, il est donc important de ne pas obligatoirement penser qu'il s'agit de coronavirus.

 

Le coronavirus peut-il être contracté par les yeux ?

Bien que ce ne soit pas un mode d’infection courant, on pense que la contamination peut se faire par les yeux. Et ce, de deux manières différentes.

Les gouttelettes de liquide en suspension dans l’air peuvent transmettre le virus par les yeux. Ces particules respiratoires sont expulsées avec force lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue.

Selon l’OMS, cette contamination se produit le plus souvent lorsque deux personnes se trouvent à une distance de 1 mètre ou moins. Certains ophtalmologistes pensent que le port de lunettes de vue ou de soleil peut constituer une barrière partielle contre les virus qui pénètrent dans les yeux selon un angle direct.

Le mode de propagation le plus courant du virus est l’inhalation de ces gouttelettes par le nez ou la bouche.

Le virus peut également pénétrer dans les yeux par contact physique, généralement par le biais des mains. Quand vous touchez un objet contaminé, le virus peut se transmettre sur votre main. En vous touchant ensuite le visage, vous transférez ce même virus à vos yeux, votre nez ou votre bouche.

C’est pourquoi il est si important de bien se laver les mains et de ne pas les porter au visage.

 

Que puis-je faire pour me protéger contre le coronavirus ?

L’OMS a défini des précautions spécifiques à prendre pour éviter de contracter et de propager le nouveau coronavirus. Pour résumer, ces conseils sont :

Pratiquez la distanciation sociale : Maintenez une distance d’au moins 1 mètre de la personne la plus proche, surtout si cette autre personne tousse ou éternue. Cela réduit le risque d’inhaler des gouttelettes respiratoires susceptibles de contenir le coronavirus.

Lavez-vous souvent les mains : Lavez-vous fréquemment et soigneusement les mains avec de l’eau et du savon ou, si ce n’est pas possible, avec un gel hydroalcoolique pour les mains. Ces deux méthodes tuent efficacement les germes qui peuvent se trouver sur vos mains.

Évitez de vous toucher le visage : En vous touchant le visage avec des mains contaminées, vous risquez de transmettre le virus à votre corps, ce qui pourrait provoquer une infection. Cette contamination peut se produire par les yeux, le nez ou la bouche.

Adoptez une bonne hygiène respiratoire : Si vous devez tousser ou éternuer, faites-le dans le pli de votre coude ou dans un mouchoir jetable propre. Si possible, encouragez les autres à faire de même. Jetez immédiatement tout mouchoir usagé dans une poubelle munie d’un couvercle. Tousser ou éternuer dans un mouchoir en papier ou dans votre coude contribuera à protéger les personnes qui vous entourent contre les gouttelettes respiratoires.

Dans certains cas, portez un masque : Tant que vous êtes en bonne santé, le port d’un masque n’est nécessaire que si vous prenez soin d’une personne malade. Si vous toussez ou éternuez, le port d’un masque est conseillé. Si vous portez un masque, veillez à toujours vous laver correctement les mains.

Les règles concernant le port du masque varient toutefois d’un pays à l’autre. Par exemple, Politico rapporte que certains pays européens tels que la République tchèque, la Slovaquie, l’Autriche et la Bulgarie ont soit imposé soit recommandé le port du masque.

En revanche, les dirigeants de pays tels que l’Allemagne, la France et la Belgique se sont moins avancés en donnant des directives moins strictes.

Les centres américains de contrôle et de prévention des maladies ont récemment recommandé aux Américains de porter des masques en tissu lorsqu’ils se trouvent en public, par exemple lorsqu’ils font leurs courses. Le coordinateur du groupe de travail sur le coronavirus de la Maison Blanche a cependant fait remarquer que les masques ne protègent pas les yeux.

Consultez le site WHO.int pour plus d’informations sur les masques de protection.