Coronavirus 5 min. de lecture

Comment préserver la santé de vos yeux pendant le confinement ?

Partager sur

Partout dans le monde, les populations modifient leur mode de vie comme elles ne l’auraient jamais imaginé pour ralentir la multiplication des cas de coronavirus. Il y a encore quelques mois, des concepts tels que la distanciation sociale, l’isolement et le confinement auraient semblé trop étranges pour être vrais.

Des changements de mode de vie provisoires.

En nous habituant temporairement à cette situation, nous ne devons pas laisser de côté notre bien-être mental et physique. Des périodes prolongées à l’intérieur peuvent affecter de nombreux aspects de la santé physique, en particulier la santé de nos yeux.

Il est facile d’améliorer la santé des yeux pendant le confinement : il suffit de réduire son temps d’écran, d’utiliser des lunettes différentes et d’ajouter certains aliments sains à son alimentation.

Ces habitudes, si elles sont bien respectées, peuvent contribuer au confort des yeux maintenant et à long terme.

 

Réduisez votre temps d’écran.

De longues périodes passées à l’intérieur peuvent être éprouvantes pour les yeux. Comme les yeux ont tendance à faire plus d'efforts pour ajuster la vision sur des objets proches et à se détendre lorsqu’ils regardent des objets éloignés, une augmentation du temps d’écran peut générer de la fatigue, en particulier lorsque l'horizon est limité.

Un temps d’écran trop long peut entraîner une fatigue oculaire numérique, également appelée syndrome de la vision artificielle. Les symptômes temporaires peuvent aller de la gêne à la douleur : une vision floue, des maux de tête et une sécheresse oculaire sont autant de signes courants.

Évitez les symptômes de la fatigue oculaire numérique en suivant la règle des 20-20-6.

Toutes les 20 minutes consécutives où vous utilisez un écran numérique, regardez un objet à environ 6 mètres de distance pendant au moins 20 secondes. Cela permet aux muscles des yeux de se détendre et de rétablir votre confort de vision.

La règle des 20-20-6 peut même aider les enfants, davantage sujets à la fatigue oculaire numérique maintenant qu'ils passent plus de temps chez eux à regarder des vidéos, à jouer sur écran et à appeler leurs amis en FaceTime, et, bien sûr, à suivre des cours en ligne.

Nos vies sont de plus en plus numériques, même lorsque nous sommes confinés à la maison, mais même une légère réduction du temps passé devant l’écran peut profiter à tous, quel que soit leur âge.

L’ajout de pauses plus longues aux fréquentes pauses de 20 secondes peut apporter non seulement un réconfort mental mais aussi un confort visuel. Au lieu de passer de l’ordinateur au téléphone et à la télévision, essayez de lire un livre ou de jouer à un jeu de société pendant cinq ou dix minutes.

Même les petites pauses peuvent faire une grande différence.

 

Tenez compte de la lumière bleue et optez pour des lunettes d’ordinateur.

Les lunettes de protection contre la lumière bleue, ou lunettes d’ordinateur, peuvent être utiles à tous ceux qui passent beaucoup de temps sur les écrans numériques. Ces lunettes bloquent la partie du spectre lumineux visible responsable en grande partie de l’inconfort oculaire : la lumière à haute énergie visible (HEV).

Les véritables lunettes de protection contre la lumière bleue empêchent la lumière HEV de traverser les verres. Cela permet d'améliorer le confort visuel et de réduire le nombre de rayons potentiellement nocifs qui atteignent les yeux.

Comme la lumière HEV des écrans imite la lumière du soleil, notre cerveau peut l’interpréter comme le signe que nous devrions rester éveillés. C’est la raison principale pour laquelle les experts recommandent de limiter le temps passé devant un écran la nuit et que le port de lunettes de protection contre la lumière bleue avant de se coucher peut avoir un effet positif sur votre cycle de sommeil.

Il existe plusieurs réglages de téléphone et d’ordinateur (et des applications gratuites) qui produisent un effet similaire à celui des lunettes d’ordinateur. Bien que n’affectant pas la lumière provenant de l’extérieur de votre appareil, ces paramètres peuvent cependant avoir un effet salutaire pour vos yeux.

 

Ajoutez à votre régime alimentaire des aliments bons pour les yeux.

Il est parfois difficile de trouver certains produits dans les supermarchés en raison de la pandémie actuelle. Toutefois, l’ajout d’un ou deux de ces aliments à votre régime alimentaire habituel peut être bénéfique pour la santé de vos yeux, ainsi que pour votre bien-être physique général.

Il peut être tentant de préférer les aliments en conserve, emballés et fortement transformés, du fait de leur longue durée de conservation. Bien qu’une quantité limitée de ces aliments soit acceptable dans la plupart des cas, le corps humain n’est pas fait pour se nourrir uniquement de ces aliments pendant de longues périodes.

La consommation de certains des aliments sains et complets suivants peut être bénéfique pour les yeux, le corps et la santé mentale :

  • Aliments à forte teneur en vitamine E : Amandes, noisettes, céréales complètes et épinards.
  • Aliments riches en autres antioxydants : Artichauts, myrtilles et chocolat noir à forte teneur en cacao.
  • Aliments à forte teneur en oméga-3, en particulier en EPA et en DHA : Poissons tels que le saumon, le hareng, le maquereau et le thon. Si vous êtes végétarien·ne, vous pouvez les substituer par des graines de lin bien qu’elles manquent d’EPA et de DHA.

 

Santé oculaire pour toute la vie.

Il est tout à fait normal de ressentir de l’anxiété et de l’incertitude lorsqu’on affronte la peur du virus et qu’on reste chez soi, mais cette période d’arrêt forcé est aussi l’occasion de se concentrer sur la prise de nouvelles habitudes saines, pour les yeux et le reste du corps.

Veiller au temps passé devant un écran numérique, modifier votre alimentation et essayer de nouvelles activités peuvent améliorer votre bien-être.

Cette période d’isolement partagé peut être une rare occasion d’améliorer certains aspects de sa vie personnelle. Profitez du temps passé chez vous pour adopter des pratiques qui peuvent avoir un effet positif au-delà du confinement, voire à très long terme.