Coronavirus 5 min. de lecture

Peut-on contracter le coronavirus par les yeux ?

Partager sur

Beaucoup de questions relatives au coronavirus restent sans réponse, mais ce dont on est pratiquement certain, c’est que la transmission du virus par les yeux est probable.

Le principal mode de propagation du coronavirus.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le coronavirus se propage principalement via les gouttelettes de salive ou les sécrétions nasales expulsées par les voies respiratoires lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue.

Ces gouttelettes se transmettent le plus souvent à une distance de moins d’un mètre de la personne infectée. Si ces gouttelettes sont inhalées et pénètrent dans les poumons, il peut y avoir une infection au COVID-19.

Toutefois, l’OMS souligne également l’importance de se laver les mains et de ne pas se toucher le visage, étant donné la possibilité de transmission du virus des mains à la bouche, au nez ou aux yeux.

Lorsqu’une surface contaminée, telle qu’une main non lavée, entre en contact avec l’œil, le coronavirus peut alors se porter sur la surface de l’œil. On pense alors que le virus peut pénétrer dans l’organisme par la conjonctive, la fine membrane qui recouvre l’avant de l’œil et l’intérieur des paupières.

La transmission par les yeux n’est peut-être pas le principal mode de propagation de ce coronavirus, mais il convient cependant de tenir compte de tous les modes de transmission, si petits soient-ils.

 

Preuves de la transmission par les yeux.

La revue médicale JAMA Ophthalmology a publié en mars 2020 les résultats d'une étude à petite échelle suggérant une transmission par les yeux du nouveau coronavirus.

Portant sur 38 patients atteints de COVID-19 en Chine, l’étude a montré que le nouveau coronavirus partageait des caractéristiques communes avec le virus du SRAS, un autre membre de la famille des coronavirus. L’une de ces caractéristiques était le risque accru de contracter le virus en l'absence de protection oculaire adaptée. La transmission par les yeux du virus COVID-19 était donc fortement suspectée.

Une autre étude, également publiée en mars 2020 par la revue JAMAOphthalmology, a fait état de nouvelles encourageantes concernant la transmission par les yeux. Des chercheurs de Singapour n’ont trouvé aucune preuve de la présence du coronavirus dans les échantillons de larmes de 17 patients atteints de COVID-19.

C’est peut-être un pas dans la bonne direction, mais le groupe continue d’inciter le public à se protéger les yeux, en plus de des mains, du nez et de la bouche. Toutes ces mesures concourent à ralentir la propagation de ce coronavirus.

Le coronavirus peut également affecter vos yeux d’une autre manière : d'après un nombre croissant d'éléments, il semble que 1 à 3 % des patients atteints de COVID-19 peuvent présenter une conjonctivite.

 

Comment ralentir la propagation du coronavirus.

Sur la base de ce que nous savons actuellement sur le nouveau coronavirus, voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour ralentir la propagation là où vous vivez :

  • Lavez-vous les mains soigneusement et souvent, à l’eau et au savon. Un gel hydroalcoolique peut servir de substitut, mais le savon et l’eau sont préférables.
  • Évitez autant que possible de vous toucher les yeux, le nez et la bouche.
  • Evitez le plus possible tout contact physique avec des personnes infectées ou susceptibles d’être infectées par le virus.
  • Lorsque vous êtes en public, essayez de maintenir une distance d’un mètre minimum par rapport aux autres personnes.
  • Lorsque vous toussez ou éternuez, couvrez-vous la bouche et le nez avec un mouchoir en papier et jetez le mouchoir dans une poubelle munie d’un couvercle. Si vous n’avez pas de mouchoir, utilisez le pli de votre coude pour éviter d’envoyer des gouttelettes dans l’air.

 

Les lunettes peuvent offrir une protection.

Selon l’American Academy of Ophthalmology, le simple fait de porter des lunettes de vue ou des lunettes de soleil offre une certaine protection contre les virus propagés par voie aérienne. Cependant, les germes peuvent toujours pénétrer par les côtés exposés des montures.

En outre, le groupe d’ophtalmologie recommande de porter des lunettes en plus des lentilles de contact pendant la pandémie de coronavirus. Outre la protection offerte par les lunettes, on constate que les porteurs de lunettes ont tendance à se toucher les yeux beaucoup moins fréquemment que les porteurs de lentilles de contact.

 

Les masques de protection réduisent les risques mais ne protègent pas les yeux.

De nombreux professionnels de la santé recommandent également l’utilisation de masques de protection non médicaux pour les activités quotidiennes. Alors que les masques étaient auparavant déconseillés aux personnes apparemment en bonne santé, leur utilisation est maintenant encouragée en raison de la propagation asymptomatique potentielle de ce coronavirus.

Toutefois, les masques médicaux doivent être réservés aux personnels soignants.